Le Nutri-Score : un logo pour nous aider à décrypter les valeurs nutritionnelles des produits emballés

Le Nutri-Score

Qu’est ce que le Nutri-Score ?

Conçu dans le cadre du Programme National Nutrition Santé, le Nutri-Score est un logo qui a pour objectif de nous aider à comprendre l’étiquetage de nos produits emballés, pour nous inciter à mieux manger et lutter contre le phénomène d’obésité.

Il se présente sous la forme d’une échelle qui associe des lettres avec des couleurs. Du A couleur vert pour les produits aux meilleures valeurs nutritionnelles au E couleur rouge pour les produits à éviter, ce logo nous permet de choisir des aliments de meilleure qualité, sans perdre de temps à décrypter le tableau des valeurs nutritionnelles.

Source: scanup.fr

Pourquoi utiliser le Nutri-Score pour faire mes courses ?

Le Nutri-Score permet de comparer des produits en un regard, sans avoir à se pencher plusieurs minutes sur le tableau des valeurs nutritionnelles pour le comprendre en détails.  Le logo nous permet de réaliser un gain de temps non négligeable. En effet, avec lui, nous pouvons comparer en peu de temps plusieurs produits de marques différentes, et ainsi faire le meilleur choix nutritionnel. 

Comment le Nutri-Score est-il calculé ?

Le Nutri-Score est un dispositif mis au point par Santé Publique France, et plus précisément par le Professeur Serge Hercberg et son équipe. Le Nutri-Score est le résultat d’une formule mathématique qui prend en compte plusieurs facteurs :  

  • Les nutriments des aliments (fibres, protéines) ;
  • Les aliments à favoriser (fruits, légumes) ;
  • L’énergie des aliments (calories, acides gras saturés, sucres, sel).

Plusieurs entreprises se sont engagées à utiliser le Nutri-Score sur les emballages de leurs produits et en ligne.

Entreprises qui affichent le Nutri-Score sur leurs packaging
Source : scanup.fr

Doctocare réalise des dépistages auditifs et optiques gratuits dans ses centres de santé

Dépistages

En mars et avril prochain, Doctocare réalise gratuitement des sessions de dépistages auditifs et optiques dans ses centres de santé et une clinique.

La prévention : l’une des missions de Doctocare

En tant qu’acteur de l’économie sociale et solidaire, l’une de nos missions essentielles est de permettre l’accès aux soins pour tous, mais également au travers d’actions de prévention, d’information du public sur certaines pathologies ou déficiences.

Afin de vous sensibiliser à l’importance que revêtent les fonctions sensorielles majeures, que sont la vue et l’audition, nous mettons nos professionnels de santé à la disposition nos patients pour les accompagner, et conseiller à l’occasion de dépistages gratuits. 

Nos patients pourront se rendre dans trois de nos centres de santé pour réaliser ces tests * :

Pourquoi la réalisation de tests auditifs et optiques est indispensable ?

Dépistage auditif

5 millions de personnes souffrent de problèmes auditifs en France. Mêmes légers, les troubles auditifs représentent des obstacles sérieux dans la vie quotidienne personnelle ou professionnelle, ils peuvent survenir à tout âge. C’est pourquoi, il est indispensable de les dépister le plus tôt possible.

Dépistage optique

La détection tardive des problèmes de vue est responsable de 30% des cas d’échec scolaire dans l’enseignement primaire. La fatigue visuelle peut également entraîner de nombreux maux de tête, faire baisser votre vigilance au volant, vous rendre moins performant au travail, etc.

* Test à but non médical. Le port de lunettes de vue et d’aides auditives est soumis à prescription médicale préalable.

Doctocare déploie un important plan d’investissement pour la clinique Saint-Jean l’Ermitage de Melun

doctocare investissement clinique saint jean ermitage

Doctocare, l’opérateur de santé du groupe Doctegestio, va réaliser d’importants investissements dans plusieurs services de sa Clinique Saint-Jean l’Ermitage, implantée à Melun. L’objectif est de continuer à renforcer les différentes spécialités médicales de l’établissement, et de maintenir un haut niveau de qualité des soins.

Actuellement, la Clinique Saint-Jean l’Ermitage regroupe plus de 50 médecins et plus de 30 spécialités médicales et chirurgicales et dispose d’un plateau technique ultra-moderne qui comporte 14 salles d’intervention et une salle de réveil de 24 postes. La Clinique Saint-Jean l’Ermitage propose 224 lits pour ses patients, répartis en 144 lits d’hospitalisation complète et d’un service ambulatoire de 65 places qui situe la clinique parmi les premières d’Île-de-France.

Un plan d’investissement de 984 000 €

Depuis septembre 2019, Doctocare déploie un important plan d’investissement pour deux spécialités pratiquées à la clinique : l’anesthésie et l’endoscopie.

En effet, en fin d’année dernière, le service d’endoscopie de l’établissement a fait l’achat de vingt-deux endoscopes, de deux écho-endoscopes, d’un duodénoscope, d’un échographe, de deux colonnes vidéo et d’un bistouri électrique avec module Argon permettant une coupe précise et une coagulation rapide.

Ces investissements d’une valeur globale de 765 000 € sont destinés à renouveler le parc d’endoscopie digestive, mais également à répondre aux besoins d’équipements de l’endoscopie interventionnelle, qui disposent de nouveaux praticiens.

C’est sur cette dynamique positive de croissance que, début février, Doctocare investit également la somme de 219 000 € dans le service d’anesthésie de l’établissement, avec l’acquisition de 3 nouveaux respirateurs, moniteurs de surveillance avec capnométrie pour la salle de réveil du bloc central. L’un des respirateurs répond aux besoins croissants de la clinique. Les deux autres respirateurs remplacent quant à eux deux équipements en fin de vie technique.

Le recrutement de nouveaux praticiens

Par ailleurs, de nouveaux praticiens interviendront également autour de ce nouveau matériel. L’ouverture de davantage de postes de réveil est aussi prévue. L’ensemble de ces investissements sont synonymes d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins au sein de la Clinique Saint-Jean l’Ermitage.

La prévention bucco-dentaire en Ehpad : Doctocare investit dans la transversalité

La prévention bucco-dentaire en Ehpad : Doctocare investit sur la transversalité
Logo ARS

En novembre 2019, l’Agence Régionale de Santé Grand Est annonçait son soutien au projet “Prévention en EHPAD” proposé par la Résidence Les Acacias, établissement médico-social du groupe Doctegestio. Avec sa démarche transversale : sanitaire et médico-sociale, l’axe de prévention bucco-dentaire en Ehpad avait particulièrement séduit l’ARS. L’heure est désormais à la concrétisation de la collaboration entre Doctocare et l’Amapa.

Formation, bilan et accompagnement 

Carine Benharrous, Directrice des opérations de l’activité dentaire de Doctocare et également chargée de recrutement de nos futurs collaborateurs chirurgiens-dentistes, nous expose les étapes pour la réalisation de ce projet.

De gauche à droite :
Marie-Thérèse BASTIEN, Directrice de la résidence Les Acacias – Amapa
Selma BENHAMOU, référente en hygiène bucco-dentaire – Doctocare
Carine BENHARROUS, Directrice des opérations et chargée de de l’activité dentaire – Doctocare
Laurence ROLLAND, Infirmière référente Ehpad Les Acacias – Amapa

“Chez Doctocare, la prévention bucco-dentaire a une place majeure dans les actions de prévention de santé pour les personnes âgées en Ehpad. Pour ce faire, voici notre plan rythmé en trois types d’actions : 

  • des formations en hygiène bucco-dentaire pour tous les résidents et l’ensemble des 19 professionnels de l’établissement de l’Ephad Les Acacias. Selma Benhamou, référente en hygiène bucco-dentaire Doctocare interviendra en 6 séances au sein de l’Ehpad pour former les résidents et les personnels soignants. Une nutritionniste interviendra en complément pour aborder les aspects dénutrition à raison de 6 séances de 3 heures chaque année ;
  • des bilans bucco-dentaires de chaque résident, réalisé au sein de l’Ehpad par un chirurgien-dentiste de Montigny-lès-Metz ;
  • de l’accompagnement des résidents en cabinet dentaire pour la poursuite des soins, prothétiques si nécessaire. Nous estimons qu’au moins la moitié des résidents en auront besoin.” 

Pourquoi la prévention bucco-dentaire est-elle indispensable en Ehpad ? 

“Dans les actions de prévention santé portées au sein de notre Ehpad, la prévention bucco-dentaire de nos 62 résidents tient une place majeure. En effet, elle permet souvent de limiter les risques de dénutrition et les conséquences induites d’un tel état sur la santé de nos résidents. Nous avons donc souhaité développer ce nouvel axe dont les actions concrètes se mettront en place au cours des années 2020 et 2021”, rappelle Marie-Thérèse Bastien. 

Carine Benharrous précise : “par ces actions, nous souhaitons :

  • éviter l’apparition de pathologies liées à un défaut d’hygiène bucco-dentaire entraînant édentation, difficultés masticatoires et à terme dénutrition de la personne âgée ;
  • améliorer la prise en charge de la santé des résidents dans une démarche globale prévoyant un volet de prévention indispensable, suivi de bilans diagnostiques et entraînant le cas échéant un processus de soins en cabinet avec accompagnement des équipes soignantes de l’Ehpad ;
  • coordonner les soins autour des résidents. Il s’agissait jusqu’alors de répondre à une nécessité de soins ponctuels souvent induite par la douleur ou la gêne du résident et de sa famille en recherche de solutions pour son proche. Il s’agit désormais d’être plutôt dans une démarche préventive afin d’anticiper les actes de soins nécessaires ;
  • faciliter le travail des acteurs du territoire par une mise en relation directe entre les patients résidents de l’Ehpad et les chirurgiens-dentistes du secteur, préalablement contactés, dans une démarche coordonnée.”

En phase pilote agrémentée d’indicateurs de suivi et de point d’évaluation réguliers, cette action de prévention bucco-dentaire sera limitée à l’Ehpad Les Acacias. Dans un deuxième temps, les dix autres Ehpad du groupe Amapa situés dans un rayon de 20 kilomètres autour de Metz pourraient mettre en place cette même initiative pour assurer une meilleure santé de leurs résidents.

Cette démarche s’inscrit dans la volonté du groupe Doctegestio de contribuer à ce que l’accès de chacun aux soins soit une réalité. La transversalité est au cœur de son action permettant grâce au maillage territorial de ses activités et de ses équipes sur une vaste partie du territoire, de prendre en charge des patients qui sont souvent, malgré les incitations des autorités de santé, les « oubliés » du système de soins. Partout où les usagers en auront besoin, Doctegestio et ses opérateurs Doctocare et Amapa seront à leurs côtés pour participer activement à la mission de service public de la santé. 

* UFSBD = Union française pour la santé bucco-dentaire

Les P’tits Doudous de la Polyclinique de la Manche : une belle initiative pour donner le sourire aux enfants hospitalisés

Les ptits doudous de la polyclinique de la manche

L’aventure Les P’tits Doudous a débuté en 2011 au CHU de Rennes avec Nolwenn Febvre, infirmière anesthésiste. Ses missions quotidiennes étaient devenues insupportables, en raison des pleurs quotidiens et de la peur des enfants soignés dans le service pédiatrique. Elle était proche d’abandonner son métier tant cette situation lui pesait. Elle tenta alors de créer une animation pour les jeunes enfants au sein de la pédiatrie. En 2017, c’est la naissance de l’association Les P’tits Doudous.

Les P’tits Doudous sont un réseau de professionnels de santé qui améliorent le vécu des enfants, des parents et des soignants à l’hôpital. Aujourd’hui il y a : 72 associations.

Le personnel de la Polyclinique de la Manche dévoué à cette cause

C’est sur cette démarche positive que le personnel soignant et administratif de la Polyclinique de la Manche a également décidé de rejoindre l’aventure Les P’tits Doudous. Les équipes ont décidé de créer l’association Les P’tits Doudous au sein de l’établissement, et de partager sur leur page Facebook leur quotidien avec les enfants, afin de prouver qu’il est possible de les divertir et leur faire apprécier un moment qui de prime abord, génère stress et panique. 

Comment dédramatiser le parcours de santé de l’enfant à l’hôpital et en particulier l’accès au bloc opératoire ? Comment réduire l’inquiétude des parents ? Ce sont les questions que les équipes soignantes se sont posées. Être hospitalisé lorsque l’on est un petit bout’chou est difficile. Le personnel soignant et administratif de la Polyclinique de la Manche à prit l’initiative de garder la blouse sur le dos et de se transformer en animateur de l’association Les P’tits Doudous.

Les gommettes deviennent un moyen de décorer le masque d’anesthésie, un logiciel de super héros spécialement créé explique à l’enfant ce qui va lui arriver et un doudou cadeau lui est remis au bloc opératoire. Le parcours vers le bloc opératoire est réalisé dans une superbe voiturette électrique guidée par le soignant. 

Les équipes ont pensé à tout pour rassurer enfants et parents. Certaines entreprises locales se sont même prêtées au jeu comme par exemple un concessionnaire automobile local qui fournit les voiturettes électriques à la clinique.

Des actions possibles grâce à la récupération et à la valorisation de métaux 

Pour financer les achats de matériel, le personnel se transforme en récupérateur de matériaux, organise brocantes et autres ventes au déballage. Vieux papiers, vieux outils chirurgicaux à usage unique sont récupérés, désinfectés et vendus pour alimenter la caisse des petits doudous afin d’acheter de nouveaux outils. Une action exemplaire et entièrement bénévole. Elle met en évidence des principes humanistes, économiques et de protection de l’environnement au bénéfice d’enfants malades. Lorsque l’on sait mutualiser ses idées, innover et utiliser l’intelligence collective d’un groupe de collègues en y ajoutant une grosse dose de motivation, les résultats sont fabuleux. 

Le groupe Doctegestio investit dans la Clinique Saint-Brice

Le groupe Doctegestio investit dans la Clinique Saint-Brice

Reprise en février 2018, la Clinique Saint-Brice, située en Seine-et-Marne, est l’un des neufs établissements hospitaliers Doctocare, opérateur de santé du groupe Doctegestio, qui a plusieurs projets d’ampleur pour continuer à renforcer et développer les activités de l’établissement.

Le groupe Doctegestio continue d’investir dans la Clinique Saint-Brice

Actuellement, la Clinique Saint-Brice dispose d’un plateau technique de qualité (certifié A par la HAS) composé d’un bloc opératoire, de 4 salles d’opération, d’une salle post-interventions et d’un lithotriteur. Une équipe de 50 personnes avec plus de 20 spécialistes assure les soins. Un plan d’investissement important va être déployé dans l’établissement ces prochains mois, avec l’achat de matériel. En effet, Doctocare va prochainement investir dans le service d’ophtalmologie, avec l’acquisition d’un nouveau microscope de chirurgie de la rétine, avec scanner intégré, pour une visualisation du résultat de la chirurgie en temps réel. Ce projet représente un engagement financier d’une valeur de 120 000 euros. Cet investissement est gage de sécurité et de qualité pour les soins réalisés sur nos patients.

C’est sur cette dynamique positive qu’un nouveau directeur prendra ses fonctions le 1er mars 2020. Et pour renforcer ses activités, la Clinique Saint-Brice est également en cours de recrutement de praticiens sur différentes spécialités dont la stomatologie et la gastro-entérologie. Enfin, afin de relancer une pleine activité dans les blocs opératoires des établissements du Groupe, une vaste opération de recrutement d’IBODE (Infirmière de Bloc Opératoire Diplômée d’État) a été lancée en ce début d’année 2020.

L’établissement obtient d’excellents résultats à l’enquête de la HAS

En 2019, la Clinique Saint-Brice a obtenu d’excellents résultats à l’enquête e-Satis, réalisée par la Haute Autorité de Santé, qui mesure la satisfaction et l’expérience des patients hospitalisés. En effet, elle a reçu la meilleure note possible : « A ». Cette très bonne note est le résultat de l’engagement des équipes appuyées par le groupe Doctegestio.

Le Groupe cherche également à renforcer la Clinique Saint-Brice en créant un pôle avec son autre clinique de Saint-Jean l’Ermitage, située dans la Seine et Marne également, à Melun.

Le développement de la Clinique Saint-Brice par Doctocare, opérateur de santé du groupe Doctegestio, s’inscrit dans le cadre de la volonté très forte exprimée par Bernard Bensaid, Président du groupe Doctegestio, de “s’engager pour relever les grands défis de la santé : maladies chroniques, polypathologies, vieillissement de la population, déserts médicaux, décloisonnement hôpital / ville, ou encore égalité des accès aux soins et des prises en charge”.

Le centre Doctocare mon audio Monge accueille son partenaire Amapa à Paris

Les équipes Doctocare et Amapa

Depuis quelques mois déjà, les centres audio, optiques et dentaires Doctocare, opérateur de santé du groupe Doctegestio, accueillent à travers 14 points d’informations à Paris et en région parisienne, les services à domicile Amapa, opérateur médico-social du même groupe.

Le centre audioprothésiste de Paris, installé 18 rue Monge dans le 5ème arrondissement, est le premier centre Doctocare à concrétiser une collaboration avec son partenaire Amapa, qui ouvre sa 1ère agence parisienne à la même adresse. Cette proximité permet un travail en synergie, qui bénéficie aux clients du centre audio, mais aussi aux 250 000 autres clients et patients des établissements Doctocare de la région, d’accéder à de nouveaux services utiles pour leur confort à domicile et leur bien-être quotidien.

Quant aux futurs clients Amapa parisiens, ils pourront très facilement obtenir les conseils de l’équipe Doctocare voisine en cas de problème d’audition, mais également des autres centres optique, dentaire ou de santé Doctocare présents à proximité. Réciproquement, des offres exclusives sont proposées aux clients et patients des établissements Doctocare pour leur faire découvrir les activités à domicile du partenaire Amapa. Cette 1ère implantation parisienne conjointe des activités Doctocare et Amapa concrétise une offre attendue pour un parcours de soin simplifié de l’usager et une offre de services complète. Ceux-ci sont permis grâce aux activités complémentaires du Groupe : santé, médico-social, hôtellerie et tourisme social et familial.