Greffe osseuse dentaire : ce qu’il faut savoir

La greffe osseuse est un terme qui impressionne beaucoup, elle est pourtant pratiquée de façon fréquente. Ce que l’on se demande c’est “pourquoi est-ce mon dentiste qui me parle de ça ?”. La réponse est simple, la greffe osseuse est envisagée lorsque l’on parle d’implant dentaire.

Ce dernier est une structure qui ressemble à une petite vis, que l’on vient ancrer dans la mâchoire, il doit donc y avoir suffisamment d’os pour que l’ensemble soit solide. Si ce n’est pas le cas la greffe osseuse est utilisée pour remédier à ce problème. Il faut ensuite identifier la nature, la quantité et la localisation du manque (hauteur d’os insuffisante à la réalisation d’un implant).

Il y a ensuite le choix du matériau utilisé, il est possible de prélever de l’os dans la bouche du patient afin de limiter les chances de rejet. Il est aussi possible d’utiliser des biomatériaux provenant d’autres personnes ou encore d’animaux.

Si le manque osseux est important, la greffe doit alors avoir lieu 4 à 6 mois avant la pose de l’implant, sinon la greffe et la pose de l’implant peuvent s’effectuer au même moment.

0
Jours passés à se brosser les dents dans une vie
0 %
des 15-75 ans ont consulté un dentiste dans les 12 derniers mois
0 %
des français sont atteints de caries
0
Millions de caries se forment tous les ans dans le monde

Quand recourir à une greffe osseuse dentaire ?

Comme expliqué ci-dessus la greffe osseuse est nécessaire lors de la pose d’un implant dans certains cas seulement. Votre dentiste vous conseillera et vous expliquera la démarche si nécessaire.

La consultation

Comment se déroule la consultation ?

La greffe osseuse est une opération complexe pour le chirurgien car s’il y a prélèvement osseux, il y a deux sites chirurgicaux différents.

L’opération se déroule généralement sous anesthésie locale ou générale. La durée varie de 30 minutes à 3 heures en fonction des cas.

Comment préparer sa consultation ?

Voici les documents à emmener lors de votre rendez-vous chez le chirurgien-dentiste :

  • La liste de vos traitements en cours
  • Le détail de vos problèmes médicaux, antécédents et allergies
  • Votre carte vitale
  • Votre carte d’identité
  • Un moyen de paiement
  • Vos documents de Mutuelle

Les centres dentaires doctocare

S’abonner à la newsletter doctocare