Dent sur pivot : ce qu’il faut savoir

Le pivot dentaire est différent de l’implant puisqu’il s’appuie sur une dent et ne la remplace donc pas complètement.

Aussi connu sous le nom d’inlay-core, le pivot dentaire se caractérise par le fait de placer une tige jusque dans la racine de la dent pour ensuite venir y poser une couronne.

Le pivot dentaire est donc la solution utilisée quand la dent est trop abîmée pour des soins plus classiques mais en état suffisant pour conserver la racine.

Le pivot permet d’améliorer la mastication ainsi que le confort, cependant, il peut arriver qu’il y est un descellement sous l’effet de la mastication.

Cela arrive fréquemment, il faut compter environ 2 descellements durant la vie du pivot. Il faudra alors aller chez le dentiste pour qu’il scelle l’ensemble.

0
Jours passés à se brosser les dents dans une vie
0 %
des 15-75 ans ont consulté un dentiste dans les 12 derniers mois
0 %
des français sont atteints de caries
0
Millions de caries se forment tous les ans dans le monde

Quand poser une dent sur pivot ?

Comme expliqué ci-dessus, un pivot dentaire est utile lorsque la dent est très abîmée mais que la racine peut être conservée.

Il existe donc de nombreuses raisons pour se faire poser un pivot dentaire, les plus courantes sont une carie profonde, une usure inhabituelle de la dent ou une fracture imposante …

La consultation

Comment se déroule la consultation ?

La consultation se passe en plusieurs étapes, la première est la dévitalisation de la dent. On pose ensuite le pivot à l’aide de tenons que le praticien vient insérer dans chaque canal dentaire. Une fois le pivot posé, la dernière étape est de placer la couronne.

Comment préparer sa consultation ?

Voici les documents à emmener lors de votre rendez-vous chez le chirurgien-dentiste :

  • La liste de vos traitements en cours
  • Le détail de vos problèmes médicaux, antécédents et allergies
  • Votre carte vitale
  • Votre carte d’identité
  • Un moyen de paiement
  • Vos documents de Mutuelle

Les centres dentaires doctocare

S’abonner à la newsletter doctocare