Skip to content

Les cliniques Doctocare obtiennent d’excellents résultats aux enquêtes e-Satis et Scope-Santé

satisfaction cliniques Doctocare

La publication 2019 des résultats de différentes enquêtes de satisfaction patients, révèle d’excellents taux de satisfaction pour les cliniques Doctocare, opérateur médical du groupe Doctegestio, dans les services de chirurgie ambulatoire ainsi qu’en hospitalisation.

Des patients très satisfaits

Amenés à répondre sur les différentes étapes de leur prise en charge, que ce soit en chirurgie ambulatoire ou en hospitalisation, dans les enquêtes e-Satis et Scope-Santé menées tout au long de l’année 2019, les patients des établissements du Groupe ont attribué des notes élogieuses.

Au baromètre e-Satis quatre cliniques du Groupe ont obtenu le meilleur classement possible avec la note de A pour la Chirurgie Ambulatoire et/ou l’Hospitalisation.

La Clinique Malartic à Ollioules (83), reprise en 2018, a obtenu la note A dans les deux catégories. Avec des note de 82,38/100 et de 78,46/100. Cette clinique fait partie des 16% d’établissements les mieux notés.

De même le centre médico-chirurgical de l’Hôpital de Chantilly les Jockeys (60), obtient la note A pour l’Hospitalisation et le centre chirurgical, ainsi que pour l’Hospitalisation et la Chirurgie Ambulatoire.

Pour les établissements inscrits au classement Scope-Santé, les résultats de satisfaction patients sont également très positifs. Toutes les clinique Doctocare reçoivent des notes globales supérieures à 74/100.

La Clinique du Dr Henri Guillard, à Coutances (50) et la Clinique Saint-Brice (77) sont classées A, tout comme la Polyclinique de la Manche de Saint-Lô (50), notamment en Hospitalisation.

La satisfaction patients est également valorisante pour le travail des équipes des cliniques Pays de Seine à Romilly-sur-Seine (10), et Bonneveine à Marseille (13) avec une note globale de B.

La Clinique Saint-Jean l’Ermitage à Melun (77) obtient elle aussi une note globale de B avec, respectivement, 77/100 et 79/100 en Chirurgie Ambulatoire et en Hospitalisation.

Depuis leurs reprises entre 2012 et 2018, les cliniques réalisent de gros investissements, de plus les équipes soignantes et administratives ont engagé de nombreuses actions d’amélioration pour parvenir à ces résultats.

Le programme e-Satis, dispositif national des indicateurs de qualité et de sécurité des soins

Le dispositif national « e-Satis + 48h MCO » évalue la satisfaction et l’expérience des patients hospitalisés plus de 48 heures dans un établissement de santé, de médecine, chirurgie et obstétrique (MCO). Le questionnaire suit les étapes importantes du parcours de soins : accueil, prise en charge, chambre et repas, sortie de l’établissement.

Comment est réalisée l’enquête ?

Le nouveau dispositif e-Satis prévoit le recueil de la satisfaction des patients hospitalisés en continu et en ligne avec un nouveau questionnaire administré en mode web. Dans un délai de 2 à 10 semaines après sa sortie, le patient reçoit un mail, envoyé automatiquement par l’ATIH (Agence Technique de l’Information sur l’Hospitalisation), contenant un lien unique, individuel et sécurisé lui permettant de se connecter au questionnaire e-Satis en ligne.

Concrètement, cela signifie que chaque établissement de santé devra : recueillir les e-mails des patients concernés, extraire les patients éligibles (+ 48h MCO) dans un fichier au format prédéfini par l’ATIH, et déposer, à un rythme régulier en continu, les fichiers « e-mails patients » sur la plateforme ATIH.

Scope-Santé, programme sur la qualité et la sécurité des soins

En 2019, la satisfaction et l’expérience des patients bénéficient d’un nouvel affichage pour plus de lisibilité. L’évaluation par les patients de leur séjour en chirurgie ambulatoire se précise grâce à 5 sous-items : avant l’hospitalisation, l’accueil le jour de la chirurgie, la prise en charge, la chambre et la collation, l’organisation de la sortie et du retour à domicile. L’information sur la coordination des soins est également enrichie :

  • par un indicateur sur la tenue d’un projet de soins et de vie pour les soins de suite et de réadaptation,
  • par un indicateur de suivi de la qualité du dossier et de la coordination de la prise en charge pour l’hospitalisation à domicile (HAD),
  • la lettre de liaison à la sortie pour la coordination ville-hôpital est étendue à la chirurgie ambulatoire et aux soins de suite et de réadaptation.

Enfin, le suivi de l’évaluation de la douleur est désormais accessible à la fois pour le secteur médecine-chirurgie-obstétrique (MCO) et pour les soins de suite et de réadaptation.

Ne soyez plus le dernier au courant !