Les Thermes de Plombières accueillent une équipe du Musée du Louvre

Jeudi 4 juillet, l’équipe des Thermes de Plombières a accueilli Mme Cécile Giroire, conservatrice au Musée du Louvre accompagné de Jean-Charles Rossi, conducteur de travaux, également au Louvre. L’objectif de cette visite était d’enclencher la régularisation du dépôt des six statues en marbre du Musée du Louvre actuellement en exposition dans l’établissement thermal du groupe Doctegestio.

Après une rencontre avec M. Albert Henry, maire de la commune, l’équipe du Musée a découvert les Thermes Napoléon ainsi que le parcours balnéo-romain des six bains historiques du Spa Calodae. Etaient présents pour les accompagner Nicole Nappée, guide conférencière à Plombières et Sandrine Doré, responsable scientifique du Musée de Plombières et chargée de mission auprès du service de la Culture du Conseil Départemental des Vosges.

Lors de sa visite, Mme Giroire a rappelé que “les collections du Musée sont un bien National. A ce titre, elles sont exposées à Paris et sur l’ensemble du territoire. Actuellement,  il y a autant d’œuvres présentées dans le palais du Louvre que d’œuvres mises en dépôt en région”.

Aujourd’hui, la Nouvelle Compagnie des Thermes de Plombières (groupe Doctegestio) est propriétaire des six bains historiques du Spa Calodae et des Thermes Napoléon. Depuis 2001, ceux ci sont inscrits aux Monuments Historiques. Conformément à la réglementation sur les dépôts de collections nationales définie par le Code du Patrimoine, elle va engager une procédure de classement au titre des monuments historiques des espaces qui accueillent les six statues en marbre afin de renouveler leur dépôt.

Le premier arrêté de dépôt du Musée du Louvre avec le Musée de Plombières date de 1934 au moment où Robert Danis, architecte, avait procédé à la restauration complète de la Station. La volonté du Musée du Louvre est de poursuivre dans cette voie en régularisant le dépôt par un accord avec le groupe Doctegestio.

La Compagnie des Thermes de Plombières

Chaque année, les Thermes de Plombières reçoivent 30 000 curistes, “baigneurs” et visiteurs venus de la région Grand Est mais aussi de l’ensemble du territoire français. La guide conférencière Nicole Nappé guide ses visiteurs au gré des curiosités de la ville, dont le patrimoine du Musée du Louvre.

Le groupe Doctegestio et ses salariés sont très fiers de participer à cette conservation. Bernard Bensaid, Président du Groupe, entend par ce type d’actions développer la Responsabilité Sociale au sein de l’Entreprise.

Plateforme de rendez-vous médicaux : be-ys rejoint avec.fr

Initiée par Doctegestio, la plateforme de rendez-vous médicaux alternative, avec.fr a été rejointe par be-ys, leader en France dans le traitement, le stockage et la sécurisation en masse de données sensibles, notamment dans le domaine de la santé à travers sa marque be-almerys.

Avec.fr est une plateforme de prise de rendez-vous médicaux, ouverte et collaborative au sens où start-up, développeurs et opérateurs peuvent la rejoindre pour développer des applications permettant d’enrichir ses fonctionnalités.

La prise de rendez-vous médical étant le point de départ du parcours de soins, l’ambition d’avec.fr est de mettre à disposition, sur la plateforme, de nouveaux services pour assister les professionnels de santé et faciliter leur quotidien tout en proposant le meilleur parcours de soins à leurs patients.

Le partenariat bénéficiera de l’expertise santé de be-almerys, qui échange déjà des données et des transactions avec tous les établissements de soins et plus de 280 000 professionnels de santé « de ville », pour un peu plus de 20 millions de bénéficiaires.

Pour Bernard Bensaid, Président du groupe Doctegestio, à l’origine du projet avec.fr, ce partenariat avec be-ys “n’est qu’une première étape puisque le projet a pour vocation d’attirer d’autres partenaires, qu’ils soient des opérateurs de santé, des éditeurs ou des startups pour permettre ainsi la continuité du parcours de soins dans le médical et le médico-social”.

« Grâce à sa dynamique d’innovation permanente, son infrastructure de traitement des données sensibles, sa plateforme applicative de gestion d’écosystèmes et de places de marchés de services notamment dans la santé, be-almerys facilite et accélère le développement de nouveaux services, en réponse aux évolutions du monde de la santé et des usages associés. Ce nouveau projet s’inscrit comme une suite logique de notre développement. » indique Laurent Caredda, Président du groupe be-ys. « C’est en tenant compte de la force de la complémentarité des savoir-faire de nos groupes que nous avons décidé de collaborer ».

Développement de la santé numérique, Doctegestio recrute son coordonnateur des projets e-santé

Doctegestio réaffirme sa stratégie de développement de solutions numériques innovantes en matière de santé en recrutant Christophe Lorieux pour occuper la fonction de coordonnateur des projets e-santé du Groupe.

Créateur de start-up dédiées à la transformation digitale, fondateur en 2012 de Santech, reprise par Doctegestio​, Christophe Lorieux participe à la transformation digitale de la santé et de la silver économie depuis maintenant plus de 10 ans.

Au sein du Groupe, il contribuera à accélérer la digitalisation de l’offre du Groupe, notamment sur le parcours de soins des patients, le maintien à domicile des personnes âgées dans les territoires, l’optimisation du temps des professionnels de santé par une meilleure coordination et un meilleur ciblage de leurs interventions.

Avec Santech Innovation, son rôle sera d’accélérer la commercialisation du produit “Aidé et Moi” pour la prise en charge des personnes âgées et de “Mieux Vaut Prévenir” pour la prévention et de nouer les partenariats pour que ces deux solutions s’intègrent comme des fonctions incontournables de la gestion du parcours de vie des personnes fragiles et dépendantes.

Il assurera le pilotage des start up du Groupe, notamment Pasolo, site leader de la commercialisation de produits pour personnes dépendantes mais aussi le développement de la plateforme de rendez-vous médicaux Avec.fr et les outils de l’Intelligence artificielle permettant de fluidifier le parcours de soins et optimiser la gestion de l’information médicale, en particulier le DIM IA.

Partenariat Doctegestio-CEA List : allègement des missions administratives des médecins hospitaliers grâce à l’IA

Mettre l’intelligence artificielle au service des médecins, c’est l’ambition du projet DIM-IA lancé fin 2018 par le groupe Doctegestio, acteur majeur de la santé et du médico-social en France, et le CEA List, institut de la direction de la recherche technologique du CEA.

Avec 7,7 millions d’hospitalisations par an en France, et en moyenne 3 actes par patient, le travail administratif accompli par les médecins responsables des Départements d’Information Médicale (DIM), consistant à relire et codifier les documents issus des consultations, est très contraignant. Ces tâches sont néanmoins indispensables à la mise à jour du dossier informatique des patients en vue de leur remboursement par l’Assurance Maladie.

L’intelligence artificielle au service des médecins

Les algorithmes d’analyse sémantique performants en traitement du langage naturel, peuvent être adaptés au lexique médical afin d’automatiser tout ou partie du travail de codification. C’est le sujet que Doctegestio et le CEA List ont choisi comme premier cas d’application, avec l’objectif d’assister les médecins en automatisant la codification des séjours hospitaliers.

Le démonstrateur réalisé, grâce à la base de données des établissements hospitaliers gérés par Doctegestio et la plateforme d’analyse sémantique du CEA List, a permis de valider l’intérêt d’une solution de codification en intelligence artificielle (IA) pour les professionnels. Le prototype final est aujourd’hui en phase de test et de validation auprès des médecins DIM du groupe Doctegestio, afin de recueillir et intégrer les modifications nécessaires pour passer en phase d’industrialisation.

Pour Jean-Noël Patillon, Directeur du CEA List, « Dans ce partenariat avec Doctegestio, le List met ses compétences en intelligence artificielle au service de la santé publique. Ces technologies peuvent révolutionner le monde hospitalier en soulageant considérablement les professionnels des tâches à moindre valeur ajoutée. Le projet DIM-IA permettra aux médecins de gérer plus efficacement leurs tâches administratives et de générer ainsi des gains de productivité importants ».

La CNAM, qui a pu voir le démonstrateur à l’œuvre, a déjà fait part de son intérêt pour le projet, notamment dans le cadre de la mission de Dossier Médical Partagé (DMP) pour lequel la facilitation d’accès au contenu du dossier est un sujet majeur et pour lequel les technologies d’analyse sémantique sont bien positionnées.

Libérer du temps pour les activités à forte valeur ajoutée

Au-delà de ce premier cas d’usage, l’objectif de DIM-IA est de libérer du temps médical pour d’autres activités à forte valeur ajoutée (recherche, qualité, sécurité, amélioration des organisations…) dans les établissements de santé et les organismes de contrôle.

En diminuant les coûts de collecte et de contrôle des informations, il s’agit aussi de mieux maîtriser et fiabiliser la chaîne de facturation des actes médicaux.

Pour Bernard Bensaid, président du groupe Doctegestio, « Ce projet que nous menons avec un partenaire scientifique aussi prestigieux que le CEA List est très important. Il positionne notre groupe comme un acteur de R&D en santé en créant une synergie avec la recherche et développement en IA. Après l’intelligence collective, le groupe Doctegestio va mettre l’intelligence artificielle au service de la santé des Français, à la fois en améliorant considérablement le traitement des données de santé et en économisant des financements publics ».

Reprise de Santech, le grand bond en avant de la e-santé

Le groupe Doctegestio et la société TEAMNET – développeur de logiciels de gestion des services de santé des collectivités locales – ont repris conjointement le 8 avril la start-up Santech, créateur d’applications et de solutions numériques dans la santé.

Doctegestio – qui a une stratégie digitale tant pour ses activités santé (cliniques, centres de santé, centres dentaires) que pour ses activités médico-sociales (EHPAD, SAAD, SSIAD, …) – réalise, avec cette reprise et cette alliance, un grand bond en avant en matière de e-santé.

Articulé autour de la plateforme de rendez-vous médical de Doctegestio Avec.fr ouverte le mois dernier, les outils apportés par Santech sur la prévention et la gestion des informations médicales vont permettre de fluidifier et de performer le dossier médical dont le partage des informations entre professionnels de santé est un facteur reconnu d’efficience.

Une alliance entre l’intelligence artificielle et les territoires

Pour Bernard Bensaid, PDG de Doctegestio « Santech va nous permettre d’accélérer la montée en puissance de notre offre en e-santé, que ce soit en prévention et en prise en charge ».

Christophe Lorieux, fondateur de Santech, rejoint le groupe Doctegestio pour développer cette stratégie numérique. « Les outils apportés par Santech permettent de renforcer la présence de Doctegestio et de TEAMNET dans les écosystèmes de la e-santé et de la silver économie tout en donnant les moyens à Santech d’atteindre sa taille critique ».

L’implantation de TEAMNET auprès des collectivités locales permettra une diffusion large de ces outils digitaux de gestion de santé. « Acteur majeur dans l’édition de progiciels de gestion auprès des collectivités territoriales TEAMNET s’est associé à Doctegestio pour développer l’offre de Santech Innovation afin d’en faire bénéficier ses clients et pour l’enrichir des fonctionnalités de ses propres solutions » affirme Bertrand Fache, PDG de TEAMNET.

Ce rapprochement fonde une alliance entre l’intelligence artificielle et l’intelligence des territoires.

Reprise de deux centres dentaires en Île-de-France Doctegestio confirme son ambition et ses valeurs

centre dentaire idf 200319

En intégrant deux nouveaux centres dentaires, l’un dans l’ouest de Paris, l’autre à Clichy, le groupe Doctegestio et sa marque santé Doctocare confirment leur rôle de reprise d’établissements de santé en difficulté mais disposant d’une offre de soins à fort potentiel quantitatif et qualitatif.

Avec cette double reprise, Doctegestio – doctocare s’affirme comme un opérateur de santé majeur avec ses 65 établissements (10 cliniques, 19 centres dentaires, 26 centres d’optiques et d’audition, 10 centres de santé et thermaux).

Le centre dentaire de la Porte Maillot à Paris et celui de Clichy disposent au total de 13 fauteuils, 2 salles de blocs, 2 salles de stérilisations, 2 salles de radiologie (panoramique, scanner, céphalométrie) et d’un microscope électronique.

Les deux centres réalisent les actes et les poses de prothèses avec une tarification permettant un reste à charge zéro pour les patients adhérent d’une mutuelle.

Doctegestio considère que l’accès aux soins, qui est une priorité, n’est possible que dans le cadre d’une mutualisation des moyens grâce à la réunion de nombreux centres.

Les patients et les dentistes vont pouvoir bénéficier des services d’Avec.fr, la nouvelle plateforme de prise de rendez-vous en ligne, développée par Doctegestio.

L’ensemble des collaborateurs, y compris les dentistes, sont repris par le Groupe.

Avec.fr : La plateforme qui révolutionne la relation médecin-patient

150319 avec.fr

Bernard Bensaid, Président du groupe Doctegestio présentera vendredi 15 mars lors du A.I-Now, un événement entièrement dédié à l’intelligence artificielle qui se tient à Metz (en présence de Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat au numérique), la première plateforme de prise de rendez-vous médical intelligente.

Avec.fr – ouverte dans certains de nos établissements avant une généralisation dans quelques semaines – ne sera pas seulement une interface entre des patients à la recherche d’un médecin et des médecins souhaitant optimiser la gestion de leur rendez-vous pour se recentrer sur leur cœur de métier.

Ce sera aussi un outil d’échange entre médecins et patients, d’amélioration du parcours de soins et une aide au diagnostic grâce aux ressources de l’intelligence artificielle.

Doctegestio et sa branche santé Doctocare souhaitent ouvrir cette plateforme, non seulement aux médecins des cliniques et des centres de santé du Groupe mais aussi à tous les acteurs de santé intéressés à l’optimisation du système de soins.

Centre de santé Viala Paris XVe : Les 4 démentis

viala 050319

Le groupe Doctegestio tient à apporter plusieurs démentis aux informations diffusées par certains médias à propos du Centre de santé Viala dans le XVe arrondissement de Paris, qui a été repris en 2016 alors qu’il était en situation financière difficile.

Le premier démenti porte sur la situation du Groupe qui n’est pas un “repreneur d’entreprises au bord du gouffre” mais un acteur économique développant des structures médicales, médico-sociales et hôtelières dont il mutualise les moyens pour les rendre performantes sur les plans économique et social et surtout qui n’est pas, loin s’en faut, « au bord du gouffre ».

Le deuxième démenti porte sur la stratégie du Groupe par rapport au centre de santé Viala. Il est faux de prétendre que Doctegestio refuse de transférer les activités dans un autre lieu qui se situerait dans le même secteur.

La réalité est qu’à ce jour, – malgré plusieurs engagements –  aucun site n’a été proposé par la Mairie de Paris permettant la poursuite des activités de ce centre dans des conditions économiques viables. En effet, il ne serait pas possible de continuer à accueillir 50 000 patients chaque année avec un loyer décuplé.

Le troisième démenti concerne le non paiement du loyer. Le Groupe refuse l’augmentation demandée du loyer mais règle l’actuel.

Le quatrième démenti concerne les procédures en cours. Il est faux de prétendre que tous les recours ont été épuisés. Un appel est en suspens à la Cour d’appel de Paris.

Le groupe Doctegestio rappelle que son seul objectif est de maintenir une offre médicale à une population affectée par la désertification médicale, nombre de médecins généralistes ne pouvant rester sur le secteur en raison du coût élevé des loyers. Mais, il ne pourrait pas assurer cette mission d’intérêt public dans des conditions économiques empêchant tout équilibre financier.

La clinique de Coutances accueille un chirurgien urologue et renforce son offre de soins

clinique coutance 050319

La clinique du Dr Henri Guillard de Coutances, établissement de santé du groupe Doctegestio, accueille, à compter du 11 mars, au sein de son équipe médicale un chirurgien urologue, le Dr Vlad PETCU. Âgé de 41 ans, le Dr PETCU a exercé son métier pendant plus de 10 ans dans son pays d’origine, la Roumanie. Il a complété ses connaissances par plusieurs formations post-universitaires suivies en Belgique et en Italie.

Le Dr PETCU assurera la prise en charge de la spécialité urologie de la clinique. Son arrivée permet à l’établissement de santé de compléter son offre médicale et chirurgicale déjà composée des services suivants :

  • Chirurgie ophtalmologique
  • Chirurgie orthopédique
  • Chirurgie esthétique, plastique et reconstructrice
  • Gastro-entérologie
  • Chirurgie ORL et maxillo-faciale
  • Chirurgie radio neurologique

Le Dr PETCU travaillera en réseau avec ses confrères urologues de la clinique de la Manche de Saint-Lô, établissement dont la gestion est également assurée par le groupe Doctegestio.

Les deux établissements collaborent déjà étroitement. En s’appuyant sur leurs complémentarités, elles développent des mutualisations et des synergies afin de répondre aux besoins de la population du littoral ouest de Granville à Carteret et du Centre Manche.

La Clinique du Dr Henri Guillard propose une offre de soins de proximité de grande qualité puisqu’elle a obtenu une certification du plus haut niveau « A » par la Haute Autorité de Santé.

Les consultations du Dr PETCU seront ouvertes à compter du lundi 11 mars.

La prise de RV se fait auprès du secrétariat UROLOGIE au 02 33 47 44 06.

Doctegestio récompensé aux trophées de l’innovation de la FEHAP

doctocare trophees innovation fehap

Le 23 Novembre dernier, la Clinique de Bonneveine à Marseille, établissement Doctocare du Groupe Doctegestio, a eu l’honneur de recevoir le trophée de l’innovation à l’occasion du 42ème Congrès annuel de la FEHAP (Fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne privés non lucratifs).

L’accès aux soins pour les personnes handicapées au même titre que les autres citoyens est un objectif de santé publique. Les études mettent également en évidence une morbidité et une mortalité plus fortes chez les personnes handicapées, prédisposées à un risque plus élevé.

En réponse à cette situation, la Clinique de Bonneveine a ainsi créé en 2015 un hôpital de jour dédié aux personnes atteintes de handicap psychique, mental et/ou moteur. Chaque jeudi, un plateau technique est ainsi à disposition du patient handicapé pour un bilan complet avec prise en charge personnalisée et multidisciplinaire.

Ce trophée officiel de l’innovation récompense les actions de Doctegestio, acteur de l’économie sociale et solidaire, en faveur des besoins des populations fragilisées. Il démontre aussi la capacité du Groupe à innover afin de proposer une offre de soins et d’accompagnement de proximité adaptée et répondant aux besoins des usagers.