Reprise de deux centres dentaires en Île-de-France Doctegestio confirme son ambition et ses valeurs

centre dentaire idf 200319

En intégrant deux nouveaux centres dentaires, l’un dans l’ouest de Paris, l’autre à Clichy, le groupe Doctegestio et sa marque santé Doctocare confirment leur rôle de reprise d’établissements de santé en difficulté mais disposant d’une offre de soins à fort potentiel quantitatif et qualitatif.

Avec cette double reprise, Doctegestio – doctocare s’affirme comme un opérateur de santé majeur avec ses 65 établissements (10 cliniques, 19 centres dentaires, 26 centres d’optiques et d’audition, 10 centres de santé et thermaux).

Le centre dentaire de la Porte Maillot à Paris et celui de Clichy disposent au total de 13 fauteuils, 2 salles de blocs, 2 salles de stérilisations, 2 salles de radiologie (panoramique, scanner, céphalométrie) et d’un microscope électronique.

Les deux centres réalisent les actes et les poses de prothèses avec une tarification permettant un reste à charge zéro pour les patients adhérent d’une mutuelle.

Doctegestio considère que l’accès aux soins, qui est une priorité, n’est possible que dans le cadre d’une mutualisation des moyens grâce à la réunion de nombreux centres.

Les patients et les dentistes vont pouvoir bénéficier des services d’Avec.fr, la nouvelle plateforme de prise de rendez-vous en ligne, développée par Doctegestio.

L’ensemble des collaborateurs, y compris les dentistes, sont repris par le Groupe.

Avec.fr : La plateforme qui révolutionne la relation médecin-patient

150319 avec.fr

Bernard Bensaid, Président du groupe Doctegestio présentera vendredi 15 mars lors du A.I-Now, un événement entièrement dédié à l’intelligence artificielle qui se tient à Metz (en présence de Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat au numérique), la première plateforme de prise de rendez-vous médical intelligente.

Avec.fr – ouverte dans certains de nos établissements avant une généralisation dans quelques semaines – ne sera pas seulement une interface entre des patients à la recherche d’un médecin et des médecins souhaitant optimiser la gestion de leur rendez-vous pour se recentrer sur leur cœur de métier.

Ce sera aussi un outil d’échange entre médecins et patients, d’amélioration du parcours de soins et une aide au diagnostic grâce aux ressources de l’intelligence artificielle.

Doctegestio et sa branche santé Doctocare souhaitent ouvrir cette plateforme, non seulement aux médecins des cliniques et des centres de santé du Groupe mais aussi à tous les acteurs de santé intéressés à l’optimisation du système de soins.

Centre de santé Viala Paris XVe : Les 4 démentis

viala 050319

Le groupe Doctegestio tient à apporter plusieurs démentis aux informations diffusées par certains médias à propos du Centre de santé Viala dans le XVe arrondissement de Paris, qui a été repris en 2016 alors qu’il était en situation financière difficile.

Le premier démenti porte sur la situation du Groupe qui n’est pas un “repreneur d’entreprises au bord du gouffre” mais un acteur économique développant des structures médicales, médico-sociales et hôtelières dont il mutualise les moyens pour les rendre performantes sur les plans économique et social et surtout qui n’est pas, loin s’en faut, « au bord du gouffre ».

Le deuxième démenti porte sur la stratégie du Groupe par rapport au centre de santé Viala. Il est faux de prétendre que Doctegestio refuse de transférer les activités dans un autre lieu qui se situerait dans le même secteur.

La réalité est qu’à ce jour, – malgré plusieurs engagements –  aucun site n’a été proposé par la Mairie de Paris permettant la poursuite des activités de ce centre dans des conditions économiques viables. En effet, il ne serait pas possible de continuer à accueillir 50 000 patients chaque année avec un loyer décuplé.

Le troisième démenti concerne le non paiement du loyer. Le Groupe refuse l’augmentation demandée du loyer mais règle l’actuel.

Le quatrième démenti concerne les procédures en cours. Il est faux de prétendre que tous les recours ont été épuisés. Un appel est en suspens à la Cour d’appel de Paris.

Le groupe Doctegestio rappelle que son seul objectif est de maintenir une offre médicale à une population affectée par la désertification médicale, nombre de médecins généralistes ne pouvant rester sur le secteur en raison du coût élevé des loyers. Mais, il ne pourrait pas assurer cette mission d’intérêt public dans des conditions économiques empêchant tout équilibre financier.

La clinique de Coutances accueille un chirurgien urologue et renforce son offre de soins

clinique coutance 050319

La clinique du Dr Henri Guillard de Coutances, établissement de santé du groupe Doctegestio, accueille, à compter du 11 mars, au sein de son équipe médicale un chirurgien urologue, le Dr Vlad PETCU. Âgé de 41 ans, le Dr PETCU a exercé son métier pendant plus de 10 ans dans son pays d’origine, la Roumanie. Il a complété ses connaissances par plusieurs formations post-universitaires suivies en Belgique et en Italie.

Le Dr PETCU assurera la prise en charge de la spécialité urologie de la clinique. Son arrivée permet à l’établissement de santé de compléter son offre médicale et chirurgicale déjà composée des services suivants :

  • Chirurgie ophtalmologique
  • Chirurgie orthopédique
  • Chirurgie esthétique, plastique et reconstructrice
  • Gastro-entérologie
  • Chirurgie ORL et maxillo-faciale
  • Chirurgie radio neurologique

Le Dr PETCU travaillera en réseau avec ses confrères urologues de la clinique de la Manche de Saint-Lô, établissement dont la gestion est également assurée par le groupe Doctegestio.

Les deux établissements collaborent déjà étroitement. En s’appuyant sur leurs complémentarités, elles développent des mutualisations et des synergies afin de répondre aux besoins de la population du littoral ouest de Granville à Carteret et du Centre Manche.

La Clinique du Dr Henri Guillard propose une offre de soins de proximité de grande qualité puisqu’elle a obtenu une certification du plus haut niveau « A » par la Haute Autorité de Santé.

Les consultations du Dr PETCU seront ouvertes à compter du lundi 11 mars.

La prise de RV se fait auprès du secrétariat UROLOGIE au 02 33 47 44 06.

Doctegestio récompensé aux trophées de l’innovation de la FEHAP

doctocare trophees innovation fehap

Le 23 Novembre dernier, la Clinique de Bonneveine à Marseille, établissement Doctocare du Groupe Doctegestio, a eu l’honneur de recevoir le trophée de l’innovation à l’occasion du 42ème Congrès annuel de la FEHAP (Fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne privés non lucratifs).

L’accès aux soins pour les personnes handicapées au même titre que les autres citoyens est un objectif de santé publique. Les études mettent également en évidence une morbidité et une mortalité plus fortes chez les personnes handicapées, prédisposées à un risque plus élevé.

En réponse à cette situation, la Clinique de Bonneveine a ainsi créé en 2015 un hôpital de jour dédié aux personnes atteintes de handicap psychique, mental et/ou moteur. Chaque jeudi, un plateau technique est ainsi à disposition du patient handicapé pour un bilan complet avec prise en charge personnalisée et multidisciplinaire.

Ce trophée officiel de l’innovation récompense les actions de Doctegestio, acteur de l’économie sociale et solidaire, en faveur des besoins des populations fragilisées. Il démontre aussi la capacité du Groupe à innover afin de proposer une offre de soins et d’accompagnement de proximité adaptée et répondant aux besoins des usagers.

Reprise du Grand Conseil de la Mutualité : Doctegestio et l’Hôpital Européen prennent de nouveaux engagements vis-à-vis des salariés

gcm doctegestio 11 18

Le 27 novembre 2018, le Tribunal de Grande Instance de Marseille désignera, parmi les 2 offres proposées, le repreneur des 29 établissements de santé du Grand Conseil de la Mutualité (GCM), dont la liquidation judiciaire a été prononcée le 30 octobre dernier.

C’est dans ce cadre que le groupe Doctegestio et la Fondation Ambroise Paré – Hôpital Européen ont présenté leur offre conjointe, lundi 12 novembre, aux Institutions Représentatives du Personnel (IRP) du GCM, allant même jusqu’à l’améliorer en séance.

L’offre économique de reprise déposée par le groupe Doctegestio et l’Hôpital Européen

L’offre de reprise déposée conjointement par le groupe Doctegestio et l’Hôpital Européen au Tribunal de Grande Instance et présentée lundi 12 novembre aux IRP comportait déjà les engagements suivants en matière économique :

  • Reprise de l’ensemble des activités médicales et médico-sociales du Grand Conseil et de l’ensemble de ses établissements
  • Reprise de tous les actifs immobiliers et de tous les baux en cours
  • Reprise de la totalité des stocks
  • Reprise de l’ensemble des participations détenues

Le volet social de l’offre de reprise présentée par le groupe Doctegestio et l’Hôpital Européen

L’offre de reprise comportait également un volet social important :

  • Reprise de la totalité des postes médicaux ou non du Grand Conseil (CDI, CDD, stages en cours), soit 622 collaborateurs
  • Maintien de tous les contrats de travail en cours et de leurs avenants, y compris ceux des praticiens
  • Maintien de l’ensemble des accords d’entreprise et de la convention collective
  • Reprise de l’intégralité du passif social (congés payés, RTT, indemnités de fin de carrière etc.)

Une offre sociale augmentée, en séance, et qui va au-delà des exigences légales

En dialogue avec les Institutions Représentatives du Personnel du GCM, Bernard Bensaid, Président du groupe Doctegestio et Jean-Luc Dalmas, Directeur général de l’Hôpital Européen, ont amélioré ces engagements initiaux en matière sociale, en allant au-delà des exigences légales prévues pour une reprise.

Les repreneurs se sont ainsi engagés à :

  • Préserver le statut mutualiste, grâce à la mutuelle doctocare du groupe Doctegestio
  • Conserver en tous points la convention collective en cours au GCM et ses avantages, grâce à la préservation du statut mutualiste
  • Maintenir les accords d’entreprise au-delà de la période légale
  • Conserver la totalité des emplois pendant 6 ans, en triplant l’obligation légale limitée à 2 ans
  • Conserver les Institutions Représentatives du Personnel jusqu’à la fin de leurs mandats, en opposition avec l’offre concurrente des Mutuelles de France Réseau Santé (MFRS) qui annonce vouloir y mettre fin sous 2 mois.

« Je remercie les Institutions Représentatives du Personnel du Grand Conseil de la Mutualité qui ont écouté avec attention l’offre initialement présentée par le groupe Doctegestio que je préside et la Fondation Ambroise Paré – Hôpital Européen que dirige Jean-Luc Dalmas. Je les remercie surtout pour la qualité du dialogue qui s’est manifestement noué et qui a permis d’aller encore plus loin dans ce volet social que nous mettrons en œuvre ensemble, puisque nous conserverons leurs mandats jusqu’à leur terme. Ces avancées, co-construites, ont été rendues possibles par un projet de reprise résolument tourné vers l’avenir et qui s’appuie à la fois sur un projet médical de qualité et sur un projet de développement ambitieux, réaliste et fondé de l’offre de santé dans les Bouches-du-Rhône. »

Bernard Bensaid, Président du groupe Doctegestio

Doctegestio s’allie à la Fondation Ambroise Paré – Hôpital Européen pour une offre de reprise des activités du Grand Conseil de la Mutualité

grand conseil mutualite 10 18

En redressement judiciaire depuis novembre 2011, le « Grand Conseil de la Mutualité » et ses 29 établissements des Bouches-du-Rhône risquent désormais la liquidation.

Après une première offre de reprise déposée seul le 18 octobre 2018, le groupe Doctegestio et la Fondation Ambroise Paré – Hôpital Européen se rapprochent pour déposer une nouvelle offre, conjointe. Le Tribunal de Grande Instance de Marseille devrait rendre son jugement le 27 novembre prochain.

Le Grand Conseil de la Mutualité, un acteur de santé de premier plan dans les Bouches-du-Rhône

Société mutualiste, le Grand Conseil de la Mutualité gère, sur l’agglomération Marseillaise, 24 établissements sanitaires et 5 établissements médico-sociaux : 11 Centres de santé polyvalents médicaux et dentaires, 10 Centres de santé dentaires, 4 services de soins infirmiers à domicile pour les personnes âgées, 1 service de soins infirmiers à domicile pour les personnes en situation de handicap et 1 Résidence Autonomie. En redressement judiciaire depuis novembre 2011 et face aux déficits d’exploitation qui s’accumulent, le Tribunal de Grande Instance de Marseille est désormais à la recherche de repreneurs.

Pourquoi Doctegestio s’allie-t-il à la Fondation Ambroise Paré – Hôpital Européen pour déposer une nouvelle offre ?

Le groupe Doctegestio justifie déjà de la reprise réussie d’un établissement du Grand Conseil de la Mutualité, puisqu’en octobre 2012 la Clinique de Bonneveine a été reprise sous l’enseigne médicale du Groupe, doctocare. Une reprise réussie qui s’est depuis accompagnée de l’ouverture d’un magasin médical, d’un centre optique et d’un centre dentaire. La Clinique de Bonneveine est donc associée au montage pour la reprise, cette fois, de l’ensemble des activités du Grand Conseil de la Mutualité : un gage de confiance important pour l’ensemble des praticiens et des collaborateurs du Grand Conseil.

Aujourd’hui, le groupe Doctegestio gère dans l’agglomération marseillaise, dans le 8ème arrondissement, le site de Bonneveine composé d’une clinique, d’un centre de consultations et de soins externes, d’un laboratoire de biologie médicale, d’un service d’imagerie médicale, d’un centre dentaire, d’un magasin de matériel médical, d’un magasin d’optique, et dans le 1er arrondissement le centre dentaire Canebière.

L’alliance du groupe Doctegestio avec la Fondation Ambroise Paré – Hôpital Européen permet de s’appuyer sur une implantation dans le nouveau quartier Euroméditerranée, proche des quartiers Nord de Marseille, où est situé l’Hôpital Européen.

Avec 400 millions de chiffre d’affaires pour Doctegestio et 150 millions pour l’Hôpital Européen, la surface financière de l’offre commune est de 550 millions d’euros, bien supérieure aux offres concurrentes et de nature à garantir un redressement rapide, solide et pérenne des activités du Grand Conseil.

Quelles garanties l’offre commune Doctegestio/Fondation Ambroise Paré apporte-t-elle ?

En s’appuyant sur la Clinique Bonneveine au Sud et l’Hôpital Européen au Nord, l’offre commune propose les garanties suivantes pour la reprise des activités du Grand Conseil : une reprise de l’ensemble des 622 salariés; la conservation des conventions collectives et accords d’entreprise en vigueur dans les établissements et services repris ; une surface financière permettant de supporter les pertes jusqu’au complet redressement; le maintien et le développement des investissements en cours et prévus.

« Par son maillage territorial et sa complémentarité, la reprise des établissements de santé et médico-sociaux du Grand Conseil permettra de conserver et de développer une offre de santé de proximité, notamment dans les quartiers Nord de Marseille. Notre offre commune mettra fin à de nombreuses années d’incertitude pour les collaborateurs du Grand Conseil. Ensemble, nous les conduirons de la reprise vers l’excellence, dans une sérénité retrouvée : une excellence en santé garantie et soutenue par une efficience en gestion. »

Bernard Bensaid, Président du groupe Doctegestio

La Clinique du Dr Henry Guillard, reprise par le groupe Doctegestio le 12 octobre 2017, sort du redressement judiciaire

coutance cp 10 18

Le Tribunal de Commerce de Coutances a définitivement adopté le 2 octobre dernier le plan de redressement de la Clinique du Docteur Henry Guillard à Coutances, dans la Manche (50), proposé par le groupe Doctegestio.

Le Tribunal vient donc de mettre fin à la période d’observation.

Une fin de redressement confirmée par le Tribunal

Les équilibres financiers des années 2016 et 2017 avaient été mis à mal suite à des problèmes de santé, décès et départs en retraite de plusieurs praticiens. La clinique s’était alors prudemment placée sous la bienveillance du Tribunal de Commerce le 10 janvier 2017 afin de se donner le temps de trouver de nouveaux praticiens ainsi qu’un nouveau partenaire. C’est ainsi qu’à l’automne 2017 le groupe Doctegestio, présidé par Bernard Bensaid, reprend l’établissement après plusieurs mois de concertation.

Au printemps 2018, les efforts de recrutement commencent à porter leurs fruits et après 22 mois de redressement judiciaire, la clinique du Dr Henry Guillard sort « par le haut » de deux années très délicates sur le plan financier.

Proximité et renforcement de l’offre de soins

Les difficultés de ces derniers mois n’auront en rien affecté la qualité et la sécurité des soins de l’établissement déjà certifié au niveau le plus haut (« A »). Les praticiens et les personnels auront su accueillir et prendre en charge les patients avec cette implication constante et cette attention qui ont fait la réputation de l’établissement depuis plusieurs décennies. Le service de Soins Non Programmés (SNP), qui permet une prise en charge alternative aux Urgences, continue d’accueillir au quotidien les patients sans rendez-vous.

Avec la relance de la chirurgie ophtalmologique et de la chirurgie digestive ainsi que le développement continu de la chirurgie orthopédique, de la chirurgie esthétique, plastique et reconstructrice, sans oublier la chirurgie ORL, et la chirurgie radioneurologique, la Clinique du Docteur Henry Guillard propose à nouveau une offre complète de soins chirurgicaux.

De plus, avec la reprise au printemps dernier de la clinique de Saint-Lô par le groupe Doctegestio les deux établissements collaborent en s’appuyant sur leurs complémentarités afin de faire jouer mutualisations et synergies et ainsi consolider une large offre de soins, au plus près des patients du Centre Manche.

Première mondiale pour Doctegestio : la Clinique Mutualiste Malartic d’Ollioules équipée du seul IRM Tesla 1.5 de cette technologie installé à ce jour !

irm malartic 09 18 2

Le groupe Doctegestio est très fier d’annoncer qu’un établissement Doctocare, branche santé du Groupe, vient de connaître un première mondiale, quelques mois seulement après sa reprise en novembre 2017.

En effet, la Clinique Mutualiste Malartic d’Ollioules dans le Var vient de s’équiper d’un appareil d’Imagerie de Radiologie Médicale (IRM) de dernière génération.

Un exemplaire d’IRM Tesla 1.5 unique au monde qui améliore le confort des patients

Le modèle Tesla 1.5 Vantage Orian est l’unique exemplaire installé à ce jour dans le monde. Livré voici deux semaines, il équipe désormais la Clinique Mutualiste Malartic d’Ollioules.

La technologie Tesla est développée par Canon/Toshiba. Le modèle 1.5 Tesla a une qualité de prise de vue presque équivalente au modèle 3 Tesla. Il apporte un confort bien meilleur pour les patients, notamment du point de vue du bruit. Moins bruyant que les autres IRM, il fait moins penser à un marteau-piqueur et est ainsi beaucoup moins anxiogène. Avec le tube le plus large de tous les IRM existant (71cm), il permet de réduire l’anxiété, notamment pour les patients souffrant de claustrophobie et est beaucoup plus confortable pour les patients souffrant d’obésité.

De plus, la rapidité de prise de coupe permet d’effectuer l’examen d’imagerie avec une respiration continue, alors qu’habituellement cet examen est difficile, voire impossible pour les patients qui refuseraient ou ne comprendraient pas les instructions de blocage de respiration.

Enfin, l’appareil permet l’auto-positionnement des coupes cérébrales, rachis et articulaires : un gain de temps, et donc de confort, pour la préparation des patients et l’enchaînement des prises.

La France, avant l’Espagne !

Cette première mondiale va bientôt être suivie par l’arrivée d’un 2ème exemplaire d’IRM vantage Orian, en Espagne cette fois. Pour Canon/Toshiba, il s’agit en effet d’apporter une technologie de haute qualité alternative à l’acquisition d’un modèle 3 Tesla soumis en France à autorisation très limitée par les Agences Régionales de la Santé (ARS). Cet appareil doit permettre de consolider une prise en charge de qualité et de proximité dans les territoires.

Une offre renforcée pour la Clinique Mutualiste Malartic du groupe Doctegestio

Quelques mois seulement après avoir rejoint Doctocare, la branche santé du Groupe Doctegestio, la Clinique Mutualiste Malartic d’Ollioules dans le Var qui disposait déjà d’un plateau technique et d’équipes médicales de haut niveau, continue à faire appel aux technologies de pointe pour renforcer la qualité de son offre de soins de proximité.

« Cette nouvelle prouve que le groupe Doctegestio accompagne les établissements et services qu’il reprend ou qui le rejoignent, vers l’excellence. Ce nouvel IRM vient en effet renforcer une offre d’imagerie respectueuse du confort des patients, comme les services d’urgences, de chirurgie, de consultations de médecine de la Clinique. Car la Clinique Malartic est le seul établissement MCO Mutualiste, donc non lucratif du Département du Var : il ne pratique pas de dépassement d’honoraires. Chaque jour, réunies autour de valeurs humaines et morales communes, ses équipes mettent tout en œuvre pour assurer aux patients une prise en charge globale adaptée et de qualité. La Clinique Mutualiste Malartic et ses équipes font honneur à Doctocare, la branche santé de notre Groupe. »

Bernard Bensaid, Président du groupe Doctegestio

La Clinique Saint-Jean l’Ermitage, une des deux cliniques privées agréées par l’ARS pour la formation des internes de CHU en chirurgie orale

csje ars 09 18

Reprise par le groupe Doctegestio le 18 juin dernier, la clinique Saint-Jean L’Ermitage est désormais rattachée à Doctocare, marque santé du Groupe.

Engagée dans le plus grand partenariat sanitaire public/privé de France avec le groupe Hospitalier Sud Ile-de-France, elle forme avec lui le SantéPôle de Melun, en Seine-et-Marne.

Elle est désormais l’une des deux cliniques d’Ile-de-France que l’ARS vient d’agréer pour une formation spécialisée des internes.

L’une des deux cliniques d’Ile-de-France à recevoir l’agrément de l’ARS

Les Agences Régionales de la Santé (ARS) agréent des lieux de stage pour la formation pratique des internes des Centres Hospitaliers Universitaires (CHU). C’est ainsi que la Clinique Saint-Jean L’Ermitage fait partie de la liste des lieux de stage que l’ARS Ile-de-France vient de publier.

Selon la procédure rappelée par l’ARS : « L’agrément d’un service a pour principal objet de valider l’intérêt pédagogique du terrain de stage que constitue un service pour la formation initiale des futurs professionnels de santé et de permettre l’accueil d’interne(s) au sein de ce service.« 

Il s’agira donc pour la Clinique, d’accueillir de futurs praticiens dans le cadre de la préparation de leur diplôme d’études spécialisées (DES) en chirurgie orale. Ils seront encadrés par le Professeur Guy Marti, Chef du service “Stomatologie, Chirurgie maxillo-faciale et Chirurgie orale”. Cet agrément va permettre d’accueillir de jeunes praticiens et de les accompagner dans leur apprentissage de la chirurgie orale qui repose sur une double compétence médicale et dentaire.

La Clinique Saint-Jean L’Ermitage est l’un des deux établissements de santé d’Ile-de-France à être ainsi reconnue, par cet agrément, comme un lieu d’excellence pour la formation des futurs praticiens en chirurgie orale. L’agrément est valable pour une durée de 5 ans, jusqu’en 2023.

La Clinique Saint-Jean L’ermitage, un pôle d’excellence en Seine-et-Marne

Dotée d’un plateau technique ultra moderne (achevé en juin 2018), la Clinique Saint-Jean L’Ermitage propose une offre pluridisciplinaire de prise en charge des patient-e-s. Depuis juin 2018, la clinique est adossée à Doctocare, la branche santé du groupe Doctegestio. Partenaire du SantéPôle de Seine-et-Marne, le plus grand projet de coopération public-privé de France, la Clinique Saint-Jean L’Ermitage met en œuvre des moyens médicaux, techniques et administratifs permettant d’offrir une qualité de soins optimale aux patients. Elle est venue renforcer l’offre Doctocare en Seine-et-Marne, déjà composée d’un centre dentaire, optique et audio à Melun et l’offre médico-sociale de l’amapa avec deux services d’aide et d’accompagnement à domicile à Meaux et à Fontainebleau.

Bernard Bensaid, Président du groupe Doctegestio, « salue les équipes de la Clinique Saint-Jean L’Ermitage qui, en rejoignant le groupe Doctegestio trouvent un appui pour développer leurs compétences en santé. Cet agrément de l’ARS Ile-de-France prouve que, quelles que soient les circonstances qui ont amené un établissement à rejoindre le Groupe, l’excellence est à portée de main. Cette reconnaissance va nous permettre de renforcer la prise en charge des patients sur le territoire, tout en formant de nouvelles générations de praticiens. J’appelle d’ailleurs les praticiens de toute spécialité à rejoindre notre Groupe, ses 59 établissements et ses 426 praticiens de 51 spécialités, réunis sous la marque Doctocare. »