Skip to content

Parodontite : définition, causes et traitements

Parodontite : définition, causes et traitements

En tant qu’acteur de l’économie sociale innovante et solidaire, la prévention et le dépistage sont les missions principales de Doctocare, l’opérateur de santé du groupe Doctegestio. Dans l’épisode d’aujourd’hui, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les parodontites. 

Qu’est-ce que les parodontites ?

Les parodontites sont des maladies inflammatoires d’origine infectieuse (bactérienne). Elles se caractérisent par la destruction des tissus de soutien des dents (gencive, os) et de leur système d’ancrage dans l’os. Ce sont les bactéries présentes au sein de la plaque dentaire (biofilm) qui sont responsables de l’initiation de ce processus.

Il existe plusieurs types de parodontites. La sévérité de la maladie (degré de destruction osseuse), son étendue (quelques dents / toutes les dents), sa rapidité d’évolution sont variables.

La parodontite ne se guérit pas à proprement parler, mais on peut la stabiliser. La collaboration entre le patient et le praticien est la clé de la réussite du traitement d’une parodontite.

Comment traiter une parodontite ?

La parodontite ne se guérit pas à proprement parler, mais on peut la stabiliser grâce à la combinaison de plusieurs actions :

  • Une hygiène orale efficace, avec une technique et un matériel adaptés à chaque patient ;
  • Des traitements non chirurgicaux et, dans certains cas, chirurgicaux, réalisés par votre parodontiste, dépendant du type et de la sévérité de votre maladie ;
  • Un suivi rigoureux sur le long terme ;
  • Le contrôle et/ou l’élimination de certains facteurs de risque favorisant l’initiation de la maladie ou accentuant sa sévérité. 

La collaboration entre le patient et le praticien est la clé de la réussite du traitement d’une parodontite.

Comment savoir si je dois consulter ? 

Certains signes permettent de soupçonner une parodontite (des mobilités, un déchaussement, des dents qui se déplacent…) mais il faut savoir que la plupart de ces signes n’apparaissent que lors des stades les plus avancés de la maladie. Dans de très nombreux cas, les parodontites ne présentent pas de signes visibles au quotidien. Le risque est donc une détection tardive, avec une prise en charge plus compliquée. 

Pour un dépistage précoce, demandez notamment conseil à votre chirurgien-dentiste Doctocare si :

  • Vous présentez des saignements au brossage, voire des saignements spontanés ;
  • Vous êtes fumeur / fumeuse ;
  • Vous êtes diabétique ;
  • De nombreuses personnes dans votre famille sont atteintes de parodontite. 

De façon générale, le dépistage de la parodontite doit faire partie de tout examen de routine chez votre chirurgien-dentiste Doctocare : plus la détection de la maladie est précoce, plus le traitement est simple et efficace, meilleur est le pronostic.

Ne soyez plus le dernier au courant !