Parmi les tendances alimentaires actuelles, il y a le jeûne intermittent… Jeûner pour maigrir serait même devenu le nouveau secret minceur. Mais cette nouvelle mode est controversée.

Jeûner, maigrir à vos dépens

Un jeûne non encadré peut entraîner plus de dégâts que de bénéfices. En effet, lors d’un jeûne, votre corps se met au ralenti, et brûle moins d’énergie pour assurer ses fonctions vitales. Fatigue, frustration, compulsions alimentaires, fringales, etc. sont des effets négatifs qui peuvent mettre votre organisme à rude épreuve. 

Pour mieux comprendre le fonctionnement de votre métabolisme, votre cerveau doit constamment être alimenté en glucose. Environ la moitié (50 à 60%) des glucides (produits céréaliers, féculents, fruits…) que vous mangez servent à l’alimenter quotidiennement. Votre corps puise ensuite le reste de glucose pour effectuer ses activités métaboliques (digestion, respiration, élimination) et physiques (marcher, courir, tâches ménagères). 

Ainsi, lorsqu’il est privé de glucides, votre corps puise dans son stock de réserves et élimine en premier lieu l’eau. C’est pourquoi, vous pourrez observer rapidement dès le début d’une cure ou d’un régime sévère une perte de poids importante. Cependant, cette perte est à 50% de la masse graisseuse et à 50% de la masse musculaire. Attention, cette perte musculaire peut être dangereuse ! De plus, au moment de la réalimentation, votre corps sera habitué à brûler moins d’énergie, un risque d’une reprise de poids plus importante sera donc présent. 

Le jeûne ne permet pas de se “détoxifier”

La détoxification est assurée par les reins et le foie, qui fonctionnent tous les jours à plein régime, pour débarrasser votre corps des substances toxiques.

En période de jeûne, le corps puise donc dans ses réserves et produit plus de déchets qu’habituellement. Il élimine donc davantage, mais il n’y a aucune vertu purificatrice, puisque la quantité de déchets à évacuer est bien plus importante.

La solution ! 

Nul besoin de faire un “ménage de printemps” dans votre corps, il faut simplement avoir de bonnes habitudes alimentaires et pratiquer une activité physique régulière. Nous vous conseillons de ne pas abuser des produits qui peuvent abîmer votre organisme de l’intérieur (alcool, sucre, gras, etc.). Tout est dans l’équilibre de votre alimentation quotidienne et non dans la privation.

Les dernières actualités

Pas encore de commentaire.


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *