Cette année la rentrée est masquée ! Avantages et inconvénients du port du masque au quotidien

Cette année la rentrée est masquée ! Avantages et inconvénients du port du masque au quotidien.

Le retour de vacances, c’est le retour à la réalité. Septembre 2020 est synonyme d’une rentrée pas comme les autres, puisque nous vivons une crise sanitaire “inédite”. Le port du masque obligatoire pour tous rentre à présent dans notre quotidien. 

Les masques sont conçus pour nous protéger du COVID-19, ils sauvent des vies, mais possèdent également des limites. En effet, l’OMS précise dans un document qu’”aucune donnée scientifique de qualité ne permet de justifier le port généralisé du masque partout” et qu’il “faut tenir compte d’avantages et d’inconvénients potentiels”.

Comment supporter et vivre avec un masque sur le nez du matin au soir ?

Des effets bénéfiques

Le port d’un masque en public peut être une mesure de protection utile, quand il n’est pas possible de pratiquer la distanciation physique (dans les transports en commun ou dans certains lieux de travail…). 

D’après une récente étude, les cas de COVID-19 décroissent dans certains pays ayant rapidement mis en œuvre des politiques relatives au port du masque obligatoire en public, en comparaison à celles qui ont tardé à adopter ces politiques.

Un autre intérêt certain, de l’utilisation généralisée des masques est d’éviter la stigmatisation des malades. Nous sommes moins inquiets face à une personne qui porte un masque.

Un avantage plus décalé: être masqué permet de passer incognito pour qui ne veut pas être reconnu, et souhaite se faire tout petit. 

Des effets indésirables

Bien que l’OMS conseille aux pouvoirs publics d’encourager le port du masque par le grand public, celui-ci peut présenter des effets indésirables et des inconvénients potentiels.

En effet, une prolongation du port du masque peut engendrer l’apparition de cloques, plaies, croûtes sur le visage. 

Un inconfort thermique peut également se faire ressentir au bout de quelques heures, accompagné d’une légère gêne respiratoire. 

Nous observons aussi que l’inconfort lié au port du masque, peut inciter les personnes à toucher leurs visages sous les masques. Geste pouvant engendrer une contamination.

La réutilisation de masques usagés (potentiellement contaminés) présente également un risque de contamination. 

L’utilisation de masques médicaux peut créer un faux sentiment de sécurité et conduire à négliger d’autres mesures barrières, telles que l’hygiène des mains et la distanciation physique.

Qui plus est, il faut savoir que l’OMS n’a pas remis en question la valeur des masques faits maison qui sont correctement manipulés, stockés, et désinfectés. L’organisation internationale de la santé estime simplement que cette solution ne peut être déployée qu’en dehors des actions prioritaires liées à la santé et à la distanciation sociale. De plus, ce déploiement doit être accompagné de facteurs pédagogiques pour s’assurer que les gens utilisent les masques de manière efficace et sûre.

Pour conclure, beaucoup de personnes ont du mal à s’adapter à cette nouvelle obligation, nous observons des mouvements “anti-masque”, et pourtant le port du masque est une barrière non-négligeable contre le virus qu’il faut respecter, afin de se protéger et de protéger ses proches. Ne soyons pas égoïstes et portons le masque pour le bien-être et la sécurité de chacun !

Un Drive pour les tests de dépistage Covid-19 à la Clinique de Bonneveine

Un Drive pour les tests de dépistage Covid-19 à la Clinique de Bonneveine

Dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire actuelle sur la ville de Marseille placée en zone de circulation active du virus, le Laboratoire de la Clinique de Bonneveine s’est mobilisé et a mis en place un dispositif de dépistage sous forme de Drive afin de mieux répondre aux nombreuses demandes.

Les personnels du Laboratoire et de la Clinique de Bonneveine, établissement Doctocare, opérateur de santé du groupe Doctegestio, réalisent des prélèvements naso-pharyngés sur les patients avec ou sans prescription médicale pour le diagnostic par RT-PCR* de la Covid-19.

Les prélèvements ont lieu du lundi au vendredi, sur rendez-vous au Laboratoire de la Clinique de Bonneveine (89 Boulevard du Sablier, 13008 Marseille) de 10 heures à 12 heures.

Pour prendre rendez-vous, les patients peuvent contacter le laboratoire par téléphone au 04 96 14 12 00.

Une secrétaire médicale enregistre leur dossier directement et leur propose un accès aux résultats par mail.

Le jour du rendez-vous, les patients se présentent dans une zone dédiée à proximité immédiate du Laboratoire de la Clinique de Bonneveine, pour effectuer le dépistage du Covid-19 en Drive.

Les résultats sont ensuite remis aux patients sous 24-48h par mail sécurisé ou par courrier.

Canicule et COVID-19 : adoptez les bons gestes

Canicule et COVID-19 : adoptez les bons gestes

Avec les fortes chaleurs, nous sommes tous menacés, même les personnes en bonne santé. La canicule peut mettre en danger les personnes fragiles. Pour votre santé, prenez certaines précautions dans le respect des gestes barrières. 

Gestes à adopter pour vous protéger durant la période de canicule

  • Buvez régulièrement de l’eau
  • Mouillez votre corps
  • Mangez en quantité suffisante
  • Évitez les efforts physiques
  • Ne buvez pas d’alcool
  • Fermez les volets le jour et aérez la nuit votre habitation
  • Passez du temps dans un endroit frais
  • Donnez et prenez des nouvelles de vos proches

Comment se rafraîchir en toute sécurité ?

  • Utilisez une VMC (ventilation mécanique) ou une climatisation individuelle/collective, lorsqu’elles ont été nettoyées et entretenues régulièrement, et qu’elles sont équipées de filtres avec une bonne performance. Le recyclage de l’air doit être réduit ou arrêté. 
  • Rafraîchissez-vous en utilisant un brumisateur avec un ventilateur si vous êtes seul, ou si vous êtes dans un espace semi-clos ou ouverts en l’absence de flux d’air orienté vers d’autres personnes.
  • Utilisez un ventilateur chez vous si personne n’est malade ou seul dans une pièce en dehors de votre domicile.
  • Recourez à la climatisation individuelle ou collective si les installations sont nettoyées et entretenues régulièrement.

Infos et conseils

Doctocare lance les dépistages sérologiques dans 28 établissements de santé

doctocare dépistage covid 19

Après le lancement des tests PCR de dépistage virologique (nasaux-pharyngés) dans plusieurs de ces centres de santé, Doctocare propose aujourd’hui à ses patients la possibilité de réaliser des dépistages sérologiques dans ses cliniques, centres de santé et centres dentaires. Les patients peuvent ainsi réaliser un test de dépistage sérologique dans un des 28 établissements de santé Doctocare répartis sur l’ensemble du territoire français.

Comment se déroulent les tests de dépistage sérologique chez Doctocare ?

Le principe est simple : une piqûre au bout du doigt permet de déterminer en moins de 20 minutes la présence ou non des anticorps liés au Covid-19 dans l’organisme.

Les tests sérologiques permettent de déterminer si les patients ont déjà été infectés par le virus SARS CoV-2 responsable de l’épidémie à Covid-19. Une consultation médicale à l’issue du test permet d’expliquer au patient ses résultats et de l’orienter dans sa conduite à tenir.

Attention, le test ne permet pas d’affirmer que la personne est immunisée contre une nouvelle infection par le SARS CoV-2 ni de savoir si elle est actuellement porteuse du virus. La lecture du résultat par un médecin est vivement recommandée.

Ces tests de dépistage ne sont pas remboursés par l’Assurance Maladie. Le prix du test sérologique réalisé dans les cliniques, centres de santé et centres dentaires est de 35€ TTC.

Pour prendre rendez-vous, les patients peuvent contacter l’accueil de leur établissement de santé ou le faire directement en ligne.

Pour rappel, il est inutile de réaliser un test de dépistage sérologique pour diagnostiquer un patient dont la contamination par le Covid-19 est récente, car le corps ne produit des anticorps de façon détectable qu’après plusieurs jours (14 jours à minima). C’est le test PCR qui permet de détecter la présence du virus au moment où le patient effectue le test.

Port du masque et des lunettes : 3 conseils anti-buée à adopter

Le port du masque est un geste essentiel pour se protéger du virus Covid-19. Porter un masque avec des lunettes, nous contraint à modifier nos habitudes. En effet, pour beaucoup d’entre nous, le masque favorise la condensation sur nos lunettes. Votre opticien Doctocare vous propose quelques astuces afin éviter la buée sur vos verres de lunettes lorsque vous portez un masque.

Conseil n°1 : laver vos lunettes à l’eau savonneuse

Pour dire adieu à la buée, la meilleure technique est de laver vos lunettes avec de l’eau tiède savonneuse. Pour ce faire, nous vous conseillons de mouiller vos lunettes, de déposer une goutte de savon (liquide vaisselle ou savon doux) sur vos verres, puis de les masser délicatement. Après les avoir rincés, essuyez-les avec un mouchoir à usage unique (style Kleenex) ou un tissu microfibre. 

Avec cette astuce, vous nettoyez efficacement vos lunettes et empêchez les molécules d’eau de produire de la buée sur vos verres, lorsque vous portez votre masque. Mais comment est-ce possible ? C’est très simple : le lavage de vos lunettes à l’eau savonneuse permet de déposer une fine couche de protection invisible à l’œil nu qui empêche la création de condensation. 

Pour plus d’efficacité, nous vous conseillons de reproduire plusieurs fois ce conseil !

Conseil n°2 : placer un mouchoir en papier entre votre peau et le masque

La buée apparaît par un phénomène de condensation : c’est le passage de l’eau en état gazeux à l’état liquide. L’utilisation d’un mouchoir permet d’absorber l’humidité de l’air que vous expirez. Ainsi, en plaçant un mouchoir en papier plié entre votre peau et votre masque, la buée “ne montrera pas le bout de son nez”.  

Conseil n°3 : utiliser une solution anti-buée

Avec le spray anti-buée, que vous trouverez chez vos opticiens Doctocare, la buée sur vos lunettes de vue ne sera qu’un vilain souvenir. Comme l’indique son nom, la solution anti-buée empêche la création de condensation sur vos verres. Son application est facile : vaporisez quelques gouttes de la solution sur vos lunettes, puis essuyez les verres de vos lunettes avec un mouchoir à usage unique (style Kleenex) ou un tissu microfibre. 

Pour plus d’informations, nos opticiens Doctocare sont à votre disposition et à votre écoute !

Covid-19 : Les centres dentaires Doctocare sont réouverts !

reouverture centres dentaires

En accord avec les directives du Conseil national de l’Ordre des chirurgiens-dentistes et celles des ARS, les équipes soignantes et administratives des centres dentaires Doctocare ont déterminé un protocole sanitaire pour permettre l’accueil des patients dans les meilleures conditions de soins et de sécurité possibles. Ce protocole est adapté aux 19 centres dentaires d’Île-de-France et de Provence-Alpes Côte d’Azur.

Reprise de l’activité des centres dentaires

Doctocare reprend progressivement son activité dentaire très impactée par la crise sanitaire. Pendant cette période, 12 centres dentaires Doctocare sont restés ouverts pour assurer une prise en charge téléphonique d’urgence aux patients, et trois d’entre eux ont été sélectionnés par les Conseils départementaux de l’Ordre des chirurgiens-dentistes pour assurer physiquement les urgences dentaires. Désormais, les centres dentaires reprennent leurs activités physiquement, en adaptant leurs procédures d’accueil et de prise en charge.

Mise en place d’un protocole sanitaire

Les professionnels de santé ont travaillé collectivement à la réalisation d’un Protocole Dentaire Doctocare. Il est actuellement mis en place dans l’ensemble de nos centres dentaires.

Les patients seront soignés en toute sécurité et les soignants porteront toutes les protections nécessaires. Le protocole présente les mesures mises en application quant à l’aménagement du centre, la préparation du cabinet, les équipements de protection, mais également les recommandations pendant et après la prodigation du soin.

  • Pas de contact avec le personnel soignant
  • Pas de contact avec le mobilier
  • Port du masque
  • Lavage des mains systématique
  • Respect des distances de sécurité en laissant plus d’un mètre avec toute autre personne
  • Prise de température
  • Désinfection des mains au gel hydro-alcoolique

C’est dans un contexte difficile que nous avons pris ces mesures, pour soigner en toute sécurité nos patients, pour répondre aux besoins de santé de la population résidant en France. Doctocare tient à garantir l’accès aux soins à ses patients des différents départements dans lesquels l’opérateur de santé du groupe Doctegestio est implanté.

L’épidémie de Covid-19 ne doit pas empêcher les patients souffrants d’autres pathologies d’obtenir les soins et le suivi bucco-dentaire dont ils ont besoin.

Avec Doctocare Now, obtenez un rendez-vous en urgence avec un spécialiste 7j/7 et 24h/24 !

Véritable acteur innovant dans la gestion de la crise sanitaire du Covid-19, le groupe Doctegestio lance Doctocare Now, un centre de santé virtuel pour obtenir des rendez-vous médicaux en urgence. Avec cette nouvelle plateforme, les patients peuvent réaliser gratuitement* une téléconsultation avec un médecin généraliste ou un spécialiste 7j/7 et 24h/24.

Avec Doctocare Now, le groupe Doctegestio lutte contre la propagation du virus du Covid-19, et protège de la transmission épidémique les patients comme les soignants et leurs secrétaires médicales, car plus que jamais, pour sauver des vies, il faut restez chez vous.

Cette nouvelle solution e-santé repose sur un principe de disponibilité immédiate. Les patients peuvent obtenir rapidement 24h/24 et 7j/7 un rendez-vous de téléconsultation avec un médecin généraliste ou des spécialistes qui pratiquent la psychiatrie, la pédiatrie, la dermatologie, la gynécologie, la psychologie, l’endocrinologie ou encore la gastro-entérologie.

Nous tenons à remercier à l’ensemble de nos médecins et spécialistes qui se sont formés à la pratique de la téléconsultation, et nos équipes des fonctions supports pour son développement. Grâce à leur engagement et professionnalisme, le centre de santé virtuel ouvert 7j/7 et 24h/24 Doctocare Now est né !

Vous êtes un professionnel de santé et souhaitez rejoindre l’expérience Doctocare Now ? Contactez nous à l’adresse comm@doctocare.com, nous serons heureux de vous accompagner.

* Reste à charge zéro pour toutes consultations

Préparez votre accouchement en téléconsultation à la Clinique du Docteur Henri Guillard

Préparez votre accouchement en téléconsultation à la Clinique du Docteur Henri Guillard

Le centre de périnatalité de la Clinique du Docteur Henri Guillard de Coutances propose la préparation à l’accouchement en téléconsultation. Cette innovation s’est accélérée en raison de la crise sanitaire de Covid-19 et du confinement, où de nombreux actes effectués en temps normal en présentiel ont dû être interrompus dans les établissements hospitaliers et les cliniques.

Comment s’effectue la préparation à l’accouchement en consultation vidéo ?

Le centre de périnatalité de la Clinique du Docteur Henri Guillard est ouvert de 09h00 à 19h00, du lundi au vendredi. Pour prendre rendez-vous, les patientes appellent au 02 33 47 43 08.

Après avoir pris rendez-vous, la téléconsultation se réalise très simplement par l’intermédiaire de deux terminaux (smartphone, tablette, ordinateur) installés l’un dans le centre de périnatalité, l’autre chez la patiente, et une application de visioconférence en ligne. Une fois la connexion établie, la future maman peut échanger avec des professionnels de santé du centre de périnatalité de la Clinique du Docteur Henri Guillard.

La consultation vidéo est animée par une sage-femme et/ou une auxiliaire puéricultrice, et a pour but d’accompagner les patientes dans le déroulement de leur grossesse, et les préparer à l’accouchement. Les futures mamans, souvent accompagnées des futurs papas, peuvent exprimer librement leurs maux de grossesse et échanger sur leurs craintes avec des professionnels de santé, en cette période d’autant plus difficile.

Les sages-femmes et auxiliaires puéricultrices apprennent à leurs patientes des méthodes de respiration pour soulager les douleurs et reconnaître les contractions, pour vivre un accouchement de façon plus détendue avec confiance. D’autres sujets sont également abordés comme : l’allaitement, le quotidien avec le bébé ou encore le retour à domicile. 

C’est important que les patientes gardent ce lien rassurant avec l’équipe du centre de périnatalité pour affronter ce grand événement pour les futurs parents en toute confiance !

Tests sérologiques Covid-19 : le groupe Doctegestio veut faire dépister l’ensemble de ses collaborateurs

depistage doctegestio tests sérologiques

Le groupe Doctegestio s’engage à tester gratuitement, le statut sérologique vis-à-vis du Covid-19, pour l’ensemble de ces 10 000 collaborateurs. Les premiers dépistages sérologiques sont réalisés, depuis le 16 avril 2020, à la Clinique de Bonneveine à Marseille. Suite à la réussite du déploiement des dépistages dans ce site pilote, les 281 autres établissements du groupe Doctegestio vont recevoir les tests de détection sérologique pour le diagnostic rapide de l’infection au virus SARS-CoV-2.

Comment se déroulent les dépistages avec les tests sérologiques ?

Leur principe est simple : une prise de sang standard ou une piqûre au bout du doigt permet de déterminer en moins de 15 minutes la présence ou non des anticorps dans l’organisme.

Avec ces tests sérologiques, le groupe Doctegestio est en mesure de connaître la prévalence du Covid-19 dans ses différents établissements. Cette initiative a également pour but de rassurer l’ensemble de ces collaborateurs en ce temps de crise sanitaire inédite. En se faisant tester, les salariés du groupe Doctegestio peuvent savoir s’ils ont été contaminés.

Les salariés du groupe Doctegestio ont été informés par le Laboratoire de la Clinique de Bonneveine qu’à l’heure actuelle, même s’il est fort probable que la présence d’anticorps permettraient une protection vis-à-vis du SARS-CoV2 cela reste à confirmer, et que les performances des tests rapides sont actuellement en cours d’évaluation par les centres de références.

Pour rappel, il est inutile de réaliser un test sérologique pour diagnostiquer un patient atteint du Covid-19, car les anticorps présents dans notre corps n’apparaissent qu’après un minimum de 10 jours.

Reprise progressive des activités médicales et chirurgicales des cliniques et centres de santé Doctocare

reprise activités médicales et chirurgicales cliniques centres de santé

En accord avec les directives du Ministère des Solidarités et de la Santé et des ARS, et pour répondre aux besoins de santé de la population française, l’heure est désormais à la reprise progressive des activités médicales et chirurgicales au sein des 9 cliniques et 5 centres de santé Doctocare. Les cliniques Doctocare ont montré leur force dans cette lutte contre le Covid-19, en hébergeant des patients atteints du coronavirus, ainsi qu’en épaulant et désengorgeant les établissements publics. Ils demeurent en soutien des hôpitaux publics dans cette nouvelle phase de la crise sanitaire.

Reprise de l’activité et respect des procédures et des règles de sécurité

Doctocare reprend progressivement ses activités médicales et chirurgicales, afin de garantir l’accès aux soins à ses patients. L’épidémie de Covid-19 ne doit pas empêcher les patients souffrants d’autres pathologies d’obtenir les soins et le suivi médical dont ils ont besoin.

Dans l’attente du déconfinement, prévu le 11 mai prochain, les ARS procèdent à la déclinaison régionale des consignes nationales. Nous respectons les grands principes de précaution et de prise en charge et nous sommes à nouveau en mesure d’assurer :

  • Tous les soins urgents,
  • Tous les soins non-urgents au sens strict mais qui ne peuvent pas pour autant, être différés jusqu’au 11 mai sans perte de chance pour les patients (suivis, traitements en fonction des situations),
  • Toutes les activités de diagnostic, de dépistage et de consultation permettant d’éviter tout retard dans les soins qui en résultent.

Tous les autres soins, non-urgents sont pour le moment reportés. Les médecins et spécialistes reprennent actuellement contact avec leurs patients pour fixer de nouvelles dates de rendez-vous.

La reprise de nos consultations et opérations chirurgicales s’effectue dans le respect des consignes de sécurité des ARS, en fonction des régions et de l’évolution de l’épidémie.

Afin de soigner en toute sécurité ses patients, Doctocare a renforcé l’ensemble de ses mesures, et a fixé des procédures d’accueil et de prise en charge de ses patients adaptés à ses différents établissements. Le respect le plus total des gestes barrières s’appliquent également pour limiter les risques de contagion.

Déploiement de la téléconsultation, plus de 1 000 consultations en ligne en trois semaines

Pour faciliter la consultation de médecins, tout en se protégeant de l’épidémie de Covid-19, Doctocare a fortement développé la téléconsultation. Véritables acteurs dans la gestion de la crise sanitaire du Covid-19, les professionnels de santé de Doctocare se sont adaptés rapidement à cette nouvelle façon d’exercer la médecine, pour continuer à protéger et soigner leurs patients pendant l’épidémie.

Actuellement, plus de 1 000 téléconsultations ont été réalisés dans 10 centres de santé et cliniques Doctocare, par plus de 30 professionnels de santé. Les consultations réalisées entre patients et praticiens de plus de 15 spécialités médicales, facilitent le suivi de multiples pathologies. Dans les cas le nécessitant, les téléconsultations sont suivis de rendez-vous physiques, en respectant les normes de sécurité sanitaire.

Nous tenons à remercier toutes nos équipes médicales et administratives, qui mobilisent toutes leurs énergies et forces dans cette lutte contre le coronavirus. Leur engagement et dévouement démontrent la capacité de Doctocare opérateur santé du groupe Doctegestio à être un acteur majeur pour vaincre le Covid-19.