Skip to content

Auto-palpation : prenez soin de vos seins !

Auto-palpation : prenez soin de vos seins !

Pour Octobre Rose, Doctocare continue de se mobiliser et de vous informer sur le cancer du sein. Sachant, qu’une femme sur huit sera touchée par le cancer du sein au cours de sa vie, nous vous rappelons qu’il est important de se faire dépister tôt. Plus le dépistage du cancer du sein est précoce, plus les chances de guérison sont grandes. En effet, dans 9 cas sur 10, le cancer du sein peut être guéri s’il est détecté suffisamment tôt.

Dépistez-vous pour prendre soin de vos seins et de votre santé ! 

Prendre conscience et comprendre votre corps sont des éléments essentiels pour prendre soin de vous. C’est pourquoi, nous souhaitons vous sensibiliser à l’apprentissage et la compréhension de votre corps, et plus précisément à l’auto-palpation de vos seins. 

Dès l’âge de 25 ans, il est recommandé de pratiquer l’auto-palpation, afin de repérer si une anomalie apparaît sur vos seins. Bien que l’auto-palpation soit une partie du dépistage anticipé, elle ne remplace pas d’autres dépistages qui sont indispensables (mammographie, échographie…). Pour rappel, il est recommandé de faire une mammographie tous les 2 ans à partir de 50 ans.

Comment réaliser une auto-palpation ?

L’auto-palpation est un ensemble de gestes simples qui peut être réalisé par toutes les femmes. Cette démarche d’auto-dépistage est vivement conseillée par les médecins et s’applique à toutes les femmes. Ces gestes doivent être pratiqués régulièrement en plus de la palpation réalisée par votre gynécologue lors des visites annuelles. L’auto-palpation doit être effectuée tous les mois, après les règles. 

Voici comment procéder à l’auto-examen des seins :

  1. L’inspection visuelle

C’est la première étape qui consiste à inspecter ses seins devant un miroir dans plusieurs positions : les bras le long du corps, les mains sur les hanches, les bras levés, allongée sur le côté ou encore penchée en avant. L’inspection visuelle va permettre d’identifier d’éventuels changements cutanés.  

Après avoir bien observé ses seins dans toutes les positions énumérées, vous pouvez passer à l’observation des mamelons. Vous devez regarder si leurs couleurs, tailles n’ont pas changé. Vous pouvez ensuite vérifier qu’aucun écoulement du mamelon n’a lieu au repos et en exerçant une légère pression dessus. 

  1. La palpation 

La palpation est la seconde étape de l’auto-examen qui consiste à analyser et examiner la totalité des deux seins. Sans oublier le creux de l’aisselle de chaque côté des seins. Pour cela, vous devez utiliser vos trois doigts du milieu de la main inverse au sein palpé (c’est-à-dire la main gauche pour le sein droit et vice-versa).

Trois méthodes sont conseillées pour la pratique de la palpation : 

  • La méthode radiale

La palpation débute du mamelon vers l’extérieur du sein en ligne droite. Vous devez renouveler le mouvement tout autour du sein. 

  • La méthode verticale

La palpation commence en haut de l’aisselle jusqu’en bas du sein. Vous devez palper de façon parallèle tout le sein à la verticale.  

  • La méthode circulaire

La palpation part du haut de l’aisselle et de façon circulaire en tournant en spirale, tout autour du sein jusqu’au centre, en terminant par le mamelon. 

Si pendant l’auto-examen de vos seins, vous remarquez une variation de la taille, forme de l’un de vos seins, une boule palpable, un épaississement ou rétractation de la peau, une rougeur ou des veines apparentes, un écoulement au niveau du mamelon ou bien toute autre anomalie, nous vous conseillons de consulter au plus vite un de nos spécialistes Doctocare

Chez Doctocare, nous soutenons la lutte contre le cancer du sein, en vous informant toujours plus sur cette maladie. Agissons ensemble pour relayer ces informations sur le dépistage pour que toutes les femmes réalisent l’auto-examen de leurs seins !

Ne soyez plus le dernier au courant !